aménagement d’un pont

    Saint Jean de la Ruelle
  • programme    aménagement d’un pont
  • lieu   Saint Jean de la Ruelle

  • maîtrise d’ouvrage   Communauté de communes de l’agglomération d’Orléans
  • maîtrise d’oeuvre    tectône P. Chombart de Lauwe avec S. Bendimérad

  • montant de travaux    68.000 € HT
  • calendrier    livré en 2000

La forme générale des écrans anti-projectiles du pont de la tangentielle d’Orléans résulte d’un travail sur le tissu métallique. Ceux-ci sont réalisés d’un seul tenant, à la manière des étoffes plissées d’Issey Miyaké.
Par sa transparence, sa souplesse et sa rigidité, le tissu inoxydable est un matériau adapté au contexte. Celui-ci est fait de câbles souples et de fils rigides. En pliant les fils pour qu’ils acquièrent inertie et rigidité, il est possible de minimiser la structure d’appui tubulaire dont la première fonction est d’opposer une résistance au vent et au vandalisme.
L’écran fait d’une seule pièce de tissu, plié dans les trois dimensions, acquiert une échelle et une épaisseur insoupçonnées dans le site. Le plancher est composé d’un assemblage structurel de tôles pliées perforées, posées en appui simple sur le tablier du pont. Il permet de dilater d’un mètre environ le passage piéton initial.

aménagement d’un pont